La numérisation des entreprises s’est accélérée ces dernières années et l’on utilise de plus en plus d’outils numériques pour rationaliser les processus et optimiser les ressources des entreprises. L’un de ces outils est la signature électronique. Dans cet article, nous vous expliquons la validité de la signature électronique et sa réglementation dans le cadre de l’Union européenne.

Où la signature électronique est-elle réglementée au niveau européen ?

La réglementation des signatures électroniques dans l’Union européenne se trouve dans le règlement 910/2014 du Parlement européen et du Conseil, du 23 juillet 2014, concernant l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques dans le marché intérieur. Le règlement est également appelé eIDAS.

En tant que règlement, il est appliqué directement dans tous les États membres de l’Union européenne.

Le règlement eIDAS réglemente trois types de signature électronique :

Signature électronique simple : données au format électronique annexées à d’autres données électroniques ou associées logiquement à celles-ci que le signataire utilise pour signer.

Signature électronique avancée : il s’agit de la signature électronique qui respecte les exigences recueillies dans l’article 26 du Règlement :

o Être liée au signataire de manière unique

o Permettre l’identification du signataire

o Avoir été créée à l’aide de données de création de signature électronique que le signataire peut utiliser, avec un haut niveau de confiance, sous son contrôle exclusif,

o Être liée aux données signées par celui-ci de manière à ce que toute modification ultérieure de celles-ci soit détectable.

Signature électronique qualifiée : Il s’agit d’une signature électronique   qui est créée au moyen d’un dispositif qualifié de création de signature électronique et qui est basée sur un certificat qualifié de signature électronique.

La principale différence entre les trois types de signature est le niveau de sécurité qu’elles offrent, de sorte que le choix du type de signature approprié dépendra du type de document que l’on souhaite signer.

En conséquence de tout ce qui précède, la validité de la signature électronique est reconnue au niveau européen par le règlement eIDAS, entré en vigueur le 1er juillet 2016 et appliqué directement en Espagne et dans tous les États membres de l’Union européenne.

Réglementation de la validité de la signature électronique

En plus de ce qui précède, le règlement eIDAS établit en son article 25 ce qui suit :

1. Un formulaire électronique ne se verra pas refuser les effets juridiques ou l’admissibilité en tant que preuve dans une procédure judiciaire pour le simple fait d’être une signature électronique ou parce qu’il ne répond pas aux exigences d’une signature électronique qualifiée.

2. Une signature électronique qualifiée aura un effet juridique équivalent à celui d’une signature manuscrite.

3. Une signature électronique qualifiée basée sur un certificat qualifié délivré dans un État membre sera reconnue comme signature électronique qualifiée dans tous les autres États membres.

Par conséquent, une signature électronique peut être utilisée comme preuve valable dans une procédure judiciaire.

Le règlement eIDAS a été complété en Espagne par la loi 6/2020, du 11 novembre, réglementant certains aspects des services électroniques de confiance, qui dans son article 3.1 fait également référence à la validité de la signature électronique et établit que :

Les documents électroniques publics, administratifs et privés ont la valeur et l’efficacité juridique qui correspondent à leur nature respective, conformément à la législation qui leur est applicable.

En outre, la loi sur les services de confiance électroniques réglemente des aspects tels que :

– Vérification de l’identité et des attributs des demandeurs d’un certificat qualifié.

– Détermination des exigences supplémentaires pour les certificats qualifiés.

– Le régime de prévision des risques pour les prestataires qualifiés.

– Le régime de sanctions.

– Les conditions de suspension des certificats.

La signature électronique est-elle valable dans les pays hors de l’Union européenne ?

Actuellement, la signature électronique est valable dans de nombreux pays hors de l’Union européenne :

– Aux États-Unis, il est établi que la signature électronique a la même validité que la signature papier. La réglementation de la signature électronique se retrouve dans deux règlements :

o Uniform Electronic Transactions Act (UETA, 1999)

o Electronic Signatures in Global and National Commerce Act (ESIGN, 2000)

– Au niveau international, il existe différentes réglementations relatives au cadre de base des signatures électroniques, telles que les lignes directrices de l’OCDE, de la CNUDCI et de la Chambre de commerce internationale. Voici quelques exemples de réglementation dans d’autres pays :

o Argentine. La signature électronique est régie par la loi sur la signature numérique, qui établit ce qui suit : Une signature numérique est comprise comme le résultat de l’application d’une procédure mathématique à un document numérique qui nécessite des informations qui sont exclusivement connues du signataire et sous son contrôle absolu.

o Chili.  Il dispose également d’une loi spécifique qui réglemente les signatures électroniques, les documents électroniques et les services de certification. Cette loi établit ce qui suit : Art.3. Les actes et contrats consentis ou conclus par des personnes physiques ou morales, signés au moyen d’une signature électronique, seront valables de la même manière et produiront les mêmes effets que ceux conclus par écrit et sur papier.

o Koweït.  La signature électronique est régie par la loi sur les transactions électroniques.

o Liban. La validité de la signature électronique est établie dans la loi sur les transactions électroniques et les données personnelles.

Comme vous l’avez vu, la validité de la signature électronique est reconnue dans de nombreux pays tant au niveau européen qu’en dehors de l’UE, de sorte que de nombreuses entreprises peuvent utiliser ce moyen pour accélérer leurs procédures. La signature électronique de Lleida.net répond aux exigences pour être utilisée dans de nombreux pays.

Lleida.net
Lleida.net

Le premier opérateur de certification- Messages électroniques certifiés