Insurtech Unconference

Insurtech Unconference: la non-conférence de la transformation numérique du secteur

Insurtech Unconference
17 octobre dernier eut lieu à Madrid la première Insurtech Unconference, organisée par l’Asociation Espagnole de Fintech e Insurtech, où Lleida.net a participé en tant qu’entité collaboratrice.
L’objectif de cette non-conférence, d’après ses organisateurs, était de « construire un événement différent, où les protagonistes puissent être chacun des participants, avec pour seul objectif de créer un networking réel et discuter des défis actuels concernant ce secteur », et je confirme qu’ils ont réussi.
Davantage de détails ci-dessous:

Où a l’événement eut-il lieu?

À l’hôtel Eurostars Madrid Tower. Étage 28. Événement non conseillé pour les personnes avec vertige.

Qui a participé?

La capacité était limitée à 50 personnes, la plupart d’entre elles des PDGs et fondateurs d’entreprises du secteur Insurtech en Espagne; les autres (comme moi), étaient des responsables du secteur.

Comment participer dans une Unconference?

La plus grande différence de cet événement par rapport aux autres est qu’il n’y a pas de conférences, ni des exposés, ni des gens qui parlent de leurs livres.

L’événement a commencé avec une brève auto-présentation de la part de tous les participants: nom, entreprise et objectifs ou attentes concernant la non-conférence. Avec cette première partie, nous avons compris qu’il y avait une grande motivation de la part de chacun des participants pour connaitre plus en profondeur les autres, leurs visions du secteur insurtech et pour explorer des options de collaboration.

Après la partie des participants en Insurtech Unconference nous avons choisi les sujets sur lesquels nous souhaitions travailler. La méthodologie de choix des sujets était simple mais efficace, chaque participant a écrit sur un post-it (oui, un seulement), un sujet pour travailler dessus (un participant, un sujet), nous les avons collé sur l’ardoise puis les organisateurs les ont regroupés en fonction du domaine pour ainsi créer 6 groupes de travail.

[Parenthésé personnelle] Je ne participait pas depuis plus de 10 ans dans un processus de débat organisé avec cette méthodologie, depuis mon époque de consultante en participation publique et concertation: ceci m’a rappelé des bons souvenirs et je me suis promise d’utiliser cette méthodologie plus souvent. [Fin de la parenthésé personnelle].

Les 6 groupes de travail avons débattu sur des sujets intéressants comme: relations entre le secteur fictech et les compagnies d’assurances, financement du secteur, règlementation, technologies (e-santé et webservices ont été les protagonistes), on boarding, fidélisation de clients, entre autres.

Les conclusions de ces groupes participants en Insurtech Unconférence sont, pour le moment, restreintes aux entités participantes dans l’événement; nonobstant, nous espérons pouvoir vous donner plus de détails dans pas longtemps. Nous pouvons cependant vous avancer que, depuis Lleida.net, nous avons eu une participation très active sur le sujet concernant le règlement pour le on boarding en ligne des clients, et que l’association Espagnole de Fintech et Insurtech travaille actuellement dans l’élaboration d’un Livre blanc régulateur du secteur Fintech et Insurtech qui deviendra un document de référence en ce domaine.

Force est de constater l’importance, en plus des groupes de travail, des intéressants échanges informels que j’ai eu l’occasion d’avoir avec presque tous les participants. Par ailleurs, l’organisation a planifié la temporisation de manière très adéquate, car nous avons eu du temps pour le vrai networking, celui qui a lieu lors que tu cherches un partenaire pour te battre pour la machine de nespresso, ou avec qui parler des apéritifs et canapés qui valent la peine.

Quel a été le point fort du Insurtech Uncoference?

2 choses:

  • Les participants. Le profil était de haut niveau, mais tous les participants étaient proches, gentils et coopératifs. Ah, et sympas, la bonne humeur était présente en tout moment.
  • Le format de l’événement. Ceci a permis une bonne atmosphère de travail et coopération très positive.

Quel a été le point faible?

Aussi deux choses:

  • La faute de temps. Nous avons commencé à 9:30h et nous avons fini a 18:30, mais le temps m’a manqué. Beaucoup de sujets ont été laissés dans l’encrier, nous ne les avons traités que de manière superficielle. Je ne sais pas si la meilleure option est de prolonger l’événement d’une autre journée, mais je pense que les groupes de travail qui ont été crées lors de l’unconférence pourraient continuer de travailler, avec des objectifs et des délais convenus. Nous allons le proposer à l’organisation.
  • Le riz du repas.

À quoi nous a-t-elle servi?

Maintenant nous avons les idées plus claires en ce qui concerne le schema du secteur Insurtech en Espagne, nous connaissons la plupart des PDG et fondateurs des entreprises du secteur, nous pensons qu’il existent des options de partenariat avec un grand nombre d’entre elles et nous avons plus conscience des caractéristiques et problématiques du secteur.

Encore une autre?

Oui.

Et, si pour la prochaine édition Sisco, notre PDG est à l’étranger comme cette fois-ci, je suis partante pour y assister en tant que représentante de Lleida.net 🙂

Sofía Gazo
Directrice Commerciale Espagne

Diplômée en Sciences de l’environnement par l’université Rey Juan Carlos (URJC) et actuellement étudiante en Programme supérieur de direction des ventes en ESIC.

Laisser un commentaire