La validation de l’identité d’un client et la vérification de sa solvabilité est un processus nécessaire dans toutes les entreprises qui vendent des produits et services. Ce processus est appelé due diligence (diligence raisonnable) et est directement lié aux processus KYC (Know Your Customer) ou eKYCy KYB (Know Your Business).

Quel est le processus de due diligence ?

Une due diligence est un processus d’étude qui est réalisé lorsque l’on souhaite entrer en relation contractuelle avec une personne physique ou morale ou acheter une société commerciale ou un bien immobilier. L’objectif du processus est de connaître en profondeur le client, l’entreprise ou le bien pour savoir s’il existe ou non des obstacles juridiques pouvant entraver la collaboration ou la vente éventuelle.

Dans le cadre d’un processus de diligence raisonnable d’une personne ou d’une entité, dans le cas d’un contrat de services ou d’un achat de produits, s’analysent des aspects tels que les suivants :

  • L’identité de la personne physique ou morale. Des pièces d’identité sont demandées pour les personnes physiques ou les statuts d’une société pour les personnes morales, des procurations, de simples notes du Registre du Commerce, etc.
  • La solvabilité de la personne physique ou morale. Si une relation commerciale doit être établie (par exemple, une entreprise va rendre un service à une autre), il est important de vérifier qu’il existe de la solvabilité et que l’entreprise qui embauche sera en mesure de faire face aux paiements. La solvabilité est généralement vérifiée en demandant des informations comptables et fiscales à l’entreprise dans le cas des entités commerciales, ou en demandant des données telles que les déclarations fiscales (impôt sur le revenu, TVA), les contrats de travail et les fiches de paie, dans le cas des particuliers.

Quelle est la relation entre la due diligence et les processus eKYC et eKYB ?

Comme nous l’avons dit précédemment, la vérification de l’identité de la personne avec laquelle vous souhaitez conclure un contrat est essentielle. Par exemple, une entreprise de services de télécommunications ou une banque devra vérifier qui est le client qui souhaite contracter un produit ou un service. Ce contrôle s’effectuait généralement en faisant le client se déplacer aux bureaux ou magasins de l’entreprise pour vérifier ses pièces d’identité, mais avec l’évolution de la transformation numérique, un processus KYC ou KYB entièrement numérique peut être réalisé, c’est pourquoi on parle de eKYC ou eKYB.

Les processus d’identification des clients doivent respecter diverses réglementations, notamment dans le cas des entités bancaires :

  • Règlement général sur la protection des données. Ce règlement régit la protection des données personnelles concernant leur utilisation et leur traitement par quiconque les utilise.
  • Loi sur la prévention du blanchiment de capitaux. Cette loi vise à protéger le système financier et les autres secteurs économiques contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.
  • Règlement EIDAS. C’est la réglementation européenne qui régit la signature électronique et d’autres services de confiance, et elle est appliquée directement dans les pays de l’Union européenne.

Quelles sont les caractéristiques du processus de due diligence ?

Sur la base de tout ce que nous avons vu, le processus de due diligence se caractérise par les éléments suivants :

  • Confidentialité. Toutes les informations échangées sont confidentielles et doivent donc respecter la réglementation sur la protection des données, le blanchiment d’argent et les services électroniques.
  • Dans de nombreux secteurs, ce processus est obligatoire par loi, comme c’est le cas dans le secteur bancaire.
  • Processus effectué par un tiers. Pour que le processus soit fiable et sûr, la due diligence dans les processus eKYC doit être effectuée par des tiers de confiance accrédités pour fournir ce type de service.
  • L’objectif de l’ensemble du processus est d’identifier la personne et de vérifier s’il existe des obstacles qui empêchent l’embauche.
  • Rapidité. Cela devrait être un processus rapide pour éviter de perdre le client en raison de retards ou de paperasse excessive.

Comment fonctionne le processus eKYC ?

Pour ce processus, Lleida.net utilise son service de reconnaissance faciale en ligne avec eKYC photo, qui se compose des éléments suivants :

  • Le processus commence et le client prend une photo recto-verso de sa pièce d’identité. Ils peuvent utiliser n’importe quel appareil, ordinateur, mobile ou tablette, ce qui permet de le faire de n’importe où et à tout moment.
  • Puis il prend un selfie.
  • Le système valide l’identité du client en comparant les photos de la pièce d’identité avec le selfie.
  • Enfin, le client pourra signer le contrat avec votre entreprise et commencer la prestation de services.

Il s’agit d’un processus qui prend quelques minutes et simplifie grandement le processus d’onboarding des clients, générant ainsi une satisfaction pour eux et pour les employés de l’entreprise contractante. Le grand avantage, en plus, est que le client n’aura pas à se déplacer et économisera du temps et des ressources.

Le processus est enregistré dans son intégralité sur vidéo, de sorte que des preuves électroniques sont générées et peuvent être consultées à tout moment. L’eKYC peut être utilisé pour contracter des entreprises de télécommunications, des services en ligne, des services bancaires, etc.

Comme vous l’avez vu, la due diligence est un processus fondamental pour savoir avec qui contracter et éviter des problèmes à l’avenir tels que la fraude ou les défauts de paiement.

Lleida.net
Lleida.net

Nous sommes le premier opérateur certificateur – Messages électroniques certifiés