RSE Touchante.  Quand une attaque de refus de service devient notre meilleure œuvre.

RSE Touchante. Quand une attaque de refus de service devient notre meilleure œuvre.

Aujourd’hui j’ai reçu l’affiche que je vous montre sur la photo. C’est le fruit d’un accord que j’ai fait il y a pas mal d’années avec la directrice du centre d’accueil de femmes maltraitées, situé sous l’ancien bureau de la compagnie. Il s’agit d’une affiche dessinée par les enfants accueillis par ce centre.Il y a plusieurs années, nous avons eu beaucoup d’attaques de refus de service qui nous ont obligé à être de service pendant la période de Noël et Nouvel An, ainsi qu’à passer des nuits blanches dans le datacenter. Pendant ces jours là, j’entendais pleurer souvent dans l’escalier, et je me suis aperçu que ça venait de l’étage d’en bas de notre bureau: un centre d’accueil de femmes maltraitées.

C’était les pleurs des enfants…des pleurs à Noël et Nouvel An…Sur mon clavier, je me suis aperçu aussi qu’il y avait un grand panier de Noël qu’on nous avait fait revenir d’un de nos clients ou fournisseurs.  Sans réfléchir, j’ai enlevé les bouteilles d’alcool et je les ai remplacés par des bombons. Je suis descendu avec le panier pour qu’elles puissent fêter Noël.

Cet acte est devenu une tradition pendant des années. Un jour, je suis allée chez le pédiatre de mes enfants et j’ai vu qu’il avait le mur rempli de dessins de ses patients. J’étais jaloux…et j’ai décidé de trouver la manière de pouvoir remplir nos murs avec le même type de matériel.

J’ai parlé avec la directrice du centre et nous sommes arrivés à un accord :  Chaque année, les enfants en accueil dessineraient une carte de Noël pour nous, et en échange, nous leur donnerions un crédit chez la coopérative Abacus, de manière à ce que chaque enfant puisse disposer de 30 euros pour acheter des jouets pour les fêtes de Noël.  Ceci est arrivé il y a 8 ans.  L’accord actuel s’est élargi, et les enfants ont, en plus, 30 euros pour leur anniversaire et 30 euros de matériel scolaire à la rentrée.

Aujourd’hui, je suis aussi fier de notre mur que ce pédiatre 🙂

Sisco

 

Laisser un commentaire